La vente de cheval : les phases précédant l’acquisition

Investir de l’argent dans un cheval doit être une décision murement réfléchie. Comme tout acte commercial, l’écriture d’un contrat est fondamentale (en voici un exemple). En effet, ce document épargne des tentatives d’escroquerie. De plus, en cas de litige, il est possible de résoudre le différend de façon équitable.

visite

Pourquoi est-il nécessaire de rédiger un contrat de vente de chevaux ?

En France, la vente de chevaux est règlementée par le code civil. Ainsi, il est impératif de rédiger un contrat de vente. Cette disposition épargne aux deux parties de subir de longues et coûteuses procédures judiciaires.
Le contrat doit contenir les informations générales concernant le vendeur et l’acheteur. Il s’agit du nom, du/des prénom(s), de la profession et des coordonnées de chaque partie. En outre, il faut y mentionner l’identité du cavalier et du cheval.

Quels sont les examens à faire avant l’achat d’un cheval ?

Avant d’acheter son animal, il est essentiel de lui faire passer des examens. Ainsi, il faudra faire appel à un vétérinaire pour une visite médicale et à un maréchal ferrant pour une analyse de maréchalerie.
De plus, il est important de le choisir selon son usage. S’il est destiné aux compétitions, il doit pouvoir obéir aux ordres donnés par le cavalier.
En somme, dans une vente de chevaux, il est capital de s’assurer de la bonne condition physique et mentale des animaux. De même, les parties doivent se mettre d’accord sur les termes du contrat. Cela les aidera à résoudre plus facilement leurs différends.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *